Napoléon, 2006

Installation vidéo de 7’33 en boucle.
Dimensions variables.

 

Je me mets en scène tel un artiste peintre retouchant une toile de David. Le pinceau tenu par mon double sert aussi bien à effacer qu’à peindre recomposant le paysage en parti caché qui s’impose finalement comme le seul élément de la peinture suite à la disparition du personnage.